Valise : 4 astuces pour être efficace !

4 astuces pour se simplifier la « corvée » de la valise !

La valise : c’est le premier signe sérieux que le grand départ approche !

Célibataire, faire ma valise était une histoire de 10 minutes et plutôt un moment de joie.

Euh, maintenant, comment vous dire ? Avec l’arrivée de mes deux apprentis voyageurs, l’histoire n’est plus la même … Enfin, pour les premiers voyages car avec ces 4 astuces mises en place avec le temps, je mets encore plus de 10 minutes à tout empaqueter mais plus les 3 heures du début !!!

Et surtout, disparu le stress d’oublier un truc essentiel que ce soit à l’aller ou au retour et donc retour de ma bonne humeur !

1-La technique de l’escargot : prendre toujours les mêmes contenants !

Gristette, Hector & Co et la technique de l’escargot ! Crédit photo : Catherine Jobert

Ce gastéropode m’a inspiré ! Vous connaissez assurément (ou pas) les paroles de la chanson : « Petit escargot porte sur son dos sa maisonnette… ». Le petit malin trimbale tout ce qu’il lui faut dans sa coquille et c’est toujours la même ! Et bien moi je fais pareil : je prends toujours les mêmes bagages et ils sont attribués aux mêmes personnes et/ou usages .

En voyageant toujours avec les mêmes valises ou sacs vous gagnerez du temps !

En effet, au fil du temps, vous visualiserez bien ce qui peut rentrer à l’intérieur ou pas. Mais aussi les différentes configurations qui pourront vous faire gagner de la place ! Car c’est bien là un point essentiel aussi en voyage : la place ! Et avec un peu d’habitude si vous « formatez » votre valise toujours de la même façon, vous pourrez faire et refaire votre valise « les yeux bandés » (mais qui fait ça ???)  en un rien de temps !

2- Faire une liste réutilisable et évolutive.

Une petite liste, réutilisable et modifiable, dans son téléphone et hop fini le stress d’oublier des choses ! Crédit Photo : Catherine Jobert

Une liste permet :

  • de poser noir sur blanc après réflexion ce qu’il ne faut pas oublier d’emmener.
  • mais aussi se souvenir de ce que l’on a pris avant le départ pour ne rien oublier entre deux étapes durant le voyage ou au retour.
  • et enfin de gagner du temps pour le prochain voyage puisque la phase de réflexion n’est plus à refaire entièrement !

Votre première liste faite, vous n’aurez plus qu’à l’adapter au fil des voyages (la destination, le nombre de jours, l’âge de vos enfants…).

Et petite confidence, moi qui suis très liste volante sur papier brouillon, pour ma liste de voyage j’ai fait une exception ! Elle est dans le bloc-note de mon téléphone car comme ça je suis sûre (ou presque) de ne pas l’égarer ! Et surtout je modifie, coche et décoche mes petites pastilles à loisir !

 

3-Ne pas vous charger du 1/4 inutile

On a toujours tendance à en prendre trop ! Bilan, lorsque l’on défait sa valise, on s’aperçoit qu’une partie des affaires n’a servi à rien. En réalité, elles ont juste pris l’air… Rien de dramatique, simplement, ce quart de vêtements ou d’accessoires va vous encombrer !

Vous perdrez du temps en  manipulations quand vous ferez et déferez votre valise au grès des étapes de votre voyage. Enfin, ce quart pèse aussi dans la balance et si vous le laissez dans l’armoire, à la maison, c’est déjà ça de moins à porter et votre dos vous dira merci !

4- Faire des photos des choses difficiles à lister.

Fini de compter et de recompter les jouets ! Une photo, on compare et le tour est joué ! Crédit photo : Catherine Jobert

Cette technique marche avec tous les petits contenants qui ont, en réalité, un maximum de choses à l’intérieur :

En un rien de temps avec une petite photo on peut compter et comparer et donc voir facilement si il manque quelque chose. Et pour les enfants concernant les jouets ça peut rassurer tout le monde en cours de voyage de savoir que « Kiki » le ouistiti ou « Zouza » le panda n’a pas été égaré mais est tout simplement resté à la maison… Ouf !

Cath’

Pas encore abonné à nos pages ??? Il n'est jamais trop tard ! Un petit clic par ici et c'est partiiiii !