7 astuces pour intéresser un ado à un voyage culturel.

Voyage culturel : 7 astuces pour intéresser les ados.

On a tous le souvenir d’un voyage ou d’une visite qui nous a bien gonflé quand on était ado. Personnellement, j’ai cru mourir d’ennui dans le Grand Canyon et Monument Valley … Oui je sais, je vous entends d’ici : « Quoi ? Mourir d’ennui dans le Grand Canyon ? Mais elle est folle, c’est mythique, des millions de gens voudraient avoir la chance un jour de « s’ennuyer » dans le Grand Canyon !!! « .

Et vous avez tout à fait raison ! Sauf que lors de ce voyage, moi, j’étais ado . Et à l’époque, passer des journées entières à rouler pour voir un désert de montagnes toutes sèches et pleines de trous … Je ne voyais pas bien l’intérêt. Peut-être que si j’avais vu Thelma et Louise avant le voyage mon ressenti aurait été différent.

Thelma et Louise : voilà un film qui fait aimer les déserts de l’Ouest Américain !

 

Tout ça pour dire que ce qui vous fait rêver vous, à votre grand désespoir, sera peut-être sans intérêt, voir une vraie torture, pour vos enfants et surtout vos ados !

Pour vous éviter de vous prendre cette réalité en pleine tête au cours de votre voyage, au risque de vous gâcher un moment d’exception, je vous livre 7 astuces pour intéresser vos ados à un voyage ou une visite culturels.

Pour la destination en elle même :

– Trouver un personnage emblématique pour rendre vivant un aspect historique du pays. Je vous conseille un ou une rebelle (c’est mieux ça plait au ados les rebelles !) le Ché, Nelson Mandela ou Aung San Suu Kyi.

Le Ché, toujours une icône pour les ados et pas une ride ! La Havane-Cuba /Crédit photo : Catherine Jobert

– Faire le lien avec des films, des livres, des chansons … Les capitales Européen sont facilement accessibles avec la saga des Harry Potter ou du Da Vinci Code par exemple. Pour les États – Unis il est très facile de trouver un film, pour le Japon on a les Mangas … Coté musique, Ed Sheeran (chanteur très en vogue en ce moment) avec son dernier album nous a chanté Barcelone et Galway ça fait déjà deux pistes … Par contre vous pouvez oublier Brel pour Amsterdam ou Hervé Villard pour Capri à moins que Soprano ou Kendji Girac fassent des reprises !

Finir le séjour par une partie plus Fun ou ludique : du balnéaire, une activité à sensation, un parc d’attraction … L’ado pourra se projeter et attendre plus facilement son heure !

Pour les visites ou excursions :

– Compenser, éventuellement, l’ennui de la visite avec un mode de locomotion fun ! Par exemple : on va visiter le centre historique mais en gyropode ou en trottinette électrique. La ville de Lyon le propose et pour les curieux ça donne ça : visiter Lyon en gyropode

Casque de rigueur et avant de partir en visite une petite initiation vous sera sûrement proposée. Crédit photo : Catherine Jobert

– Assister avec eux à un événement culturel vivant : Match sportif, concert, spectacle … Ça leur montrera que la dimension culturelle ne se vit pas qu’au passé mais aussi au présent.

– Leur créer un jeu de piste ou une enquête qui stimulera leurs envies de jouer et réveillera leurs motivations (NB : l’ado n’aime pas perdre … ). Par exemple en ce moment et jusqu’au 28 août 2018 le Louvre propose :  » Mystères aux Tuileries ». C’est un escape game à ciel ouvert avec énigme, jeux d’observations et de réflexions … Pré-inscription conseillée, toutes les infos en cliquant https://www.louvre.fr/mysteres-aux-tuileries-l-adventure-game-du-louvre

Enfin la dernière et meilleure astuce pour intéresser votre ado :

– Impliquer votre ado dés la création du séjour en lui proposant par exemple de choisir parmi les sorties culturelles qui sont proposées, celles qui sont susceptibles de l’intéresser (ou de moins l’ennuyer…).

 

Mais comme avec un ado rien n’est jamais gagné, même avec toutes ces petites astuces, je vous souhaite « bon courage » !

Cath’

 

Pas encore abonné à nos pages ??? Il n'est jamais trop tard ! Un petit clic par ici et c'est partiiiii !