Ski VS cocotiers : que choisir en février ?

Ski ou cocotiers : le dilemme des vacances de février !

Chaque année, ou presque, la question de la destination pour ceux qui partent au mois de février divise des foyers, des groupes d’amis, des jeunes couples …

Alors étant pour la paix dans le monde et dans les chaumières, je me suis penchée sur cette épineuse question ( presque aussi sensible que « Doit-on dire pain au chocolat ou chocolatine ?  » ).

Je vais essayer de faire preuve d’une grande neutralité même si j’ai une petite (énorme) préférence pour l’une de ces destinations.

Voici un petit indice … Tikehau Polynésie Française. Crédit photo : Catherine Jobert.

1-Le temps du trajet

Les cocotiers, c’est loin ! Du moins pour avoir chaud en février sous les cocotiers, il faut compter au minimum 9h de vol.

Le ski, c’est sûr, c’est moins loin mais avec la route à faire, les embouteillages et les conditions météo, on met parfois le même temps !

Cependant, beaucoup de français sont quand même à moins de 9h de route d’une piste de ski alors 1 point pour le ski !

2-Le budget

Tout le monde le sait, partir au soleil n’est pas donné mais le ski non plus ! Ajoutez à cela les forfaits et l’équipement plus les dépenses sur place (cours pour les enfants, repas…), on trouvera facilement au même prix un séjour au soleil ! Donc 1 point partout !

3-La taille de la valise à porter

Entre un maillot de bain et une paire de claquettes contre la tenue complète du parfait skieur : 1 point pour les cocotiers !

4-La préparation physique avant le séjour

Si vous allez sous les tropiques, il va falloir rentrer dans votre maillot et donc sûrement éliminer les repas des fêtes avant de partir. Si vous optez pour la neige, les couches de vêtements superposées vont être vos amies et on ne s’en apercevra même pas … Avec ce que j’ai mangé à Noël et l’angoisse du régime, je donne 1 point pour le ski.

Voila l’affichage de ma balance après les fêtes. Pas vraiment encourageant pour se mettre en maillot de bain … Crédit photo : Catherine Jobert

5-La nourriture sur place

Sous les cocotiers, on est plutôt poissons et fruits frais mais au ski, on a la tartiflette, la raclette, la croziflette et le chocolat chaud et la fameuse tarte à la myrtille … Donc, pour le péché de gourmandise, 1 point pour le ski.

6-le régime post vacances (obligatoire quelque soit la destination …)

cf point 5 : donc 1 point pour les cocotiers !

7-Le bronzage

Au ski, disons que quand il n’est pas inexistant, il est « typé » .

Alors qu’un joli hâle doré sur tout le corps pour se donner bonne mine jusqu’au printemps, ça, c’est top ! 1 point pour les cocotiers.

8-Les risques d’accidents

Il est très rare de se casser une jambe en allant de la mer turquoise à son hamac alors que sur les pistes au ski … 1 point pour les cocotiers !

9-l’ambiance chaleureuse

Même si les cocotiers sont aidés par des températures qui incitent à partager de nombreux mojitos ( boisson très conviviale ),  il est indéniable que le chalet en bois avec le feu de cheminée et la grande tablée invitent tout autant, voir plus, à la convivialité. 1 point pour le ski .

C’est sûr, le chalet c’est chaleureux ! Crédit photo: Catherine Jobert

10-Le dépaysement

Alors oui, à la montagne le décor change radicalement. Mais pouvons-nous réellement dire que nous avons été dépaysés (sauf si on va skier dans un autre pays bien sûr ! ) ? Il n’en est pas de même pour un petit séjour dans les îles qui a toujours sa part d’exotisme. 1 point pour les cocotiers .

Faisons les comptes. Et bien oui, ce sont les cocotiers qui gagnent !!! Quoi ? J’ai triché ! Mais non…

Bon, ok : j’ai peut-être une petite préférence pour les cocotiers mais j’ai tout fait pour rester impartiale (presque) jusqu’au bout .

Et vous alors : ski ou cocotiers ?

Cath

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pas encore abonné à nos pages ??? Il n'est jamais trop tard ! Un petit clic par ici et c'est partiiiii !